# 5 Atmotrack, le capteur mobile de pollution

Numérique éthique 11 décembre 2019

MAIF présente Les innovateurs – Une série de 10 portraits d’entrepreneurs bien décidés à avoir un impact positif sur leur territoire. Une coproduction MAIF / Télénantes.

AtmoTrack : des capteurs de pollution connectés, ultralégers et ultramobiles. (1'30)

On peut même les disposer sur une bicyclette pour mesurer la pollution le long d’une piste cyclable

À première vue, le boîtier AtmoTrack ressemble à un détecteur de fumée tel qu’on le rencontre dans toutes les habitations. En réalité, il s’agit d’un capteur mobile capable de mesurer les taux de particules fines et de dioxyde de carbone dans l’air ambiant. La solution est très facile à mettre en œuvre. Elle a été adoptée à Nantes, Strasbourg, Lille et Lyon, qui sont déjà dotées de stations fixes de détection des polluants. Les boîtiers AtmoTrack, beaucoup moins coûteux (et aussi moins précis), leur sont complémentaires. On peut les disposer en tout point du territoire, et même sur une bicyclette pour mesurer la pollution le long d’une piste cyclable. « Avec nos capteurs, les collectivités accèdent à une compréhension fine de la qualité de l’air, ce qui leur permettra d’agir précisément là où cela est nécessaire » précise Romain Scimia, président d’AtmoTrack.

La MAIF assure les collectivités !

La MAIF propose une couverture très étendue pour les activités de votre collectivité locale, ses membres et son patrimoine.

Agissons ensemble

#ChaqueActeCompte

Prochain article :

#2 Toovalu, logiciel vert

Numérique éthique 20 novembre 2019

Lire cet article