Covid-19 : la MAIF fait face

La pandémie du coronavirus bouleverse notre quotidien. La MAIF, dont la raison d’être repose sur l’attention sincère portée à ses sociétaires et parties prenantes, s’est organisée pour faire face.

Le télétravail : une solution pour la continuité des services MAIF pendant cette pandémie.
Le télétravail : une solution pour la continuité des services MAIF pendant cette pandémie. ©mixetto-GettyImages

« La grande communauté MAIF est touchée et fait front »

Dominique Mahé, président de la MAIF et Pascal Demurger, directeur général, ont exprimé leur plus profonde solidarité envers tous ceux qui traversent cette crise sanitaire. « Nous agissons partout où cela est nécessaire, avec le souci constant de délivrer les bonnes réponses aux sociétaires les plus exposés. Cette mobilisation de tous les instants est rendue possible par notre modèle mutualiste. Plus que jamais, soyons unis ! »

Difficile de faire vos courses ? Le dispositif ShareEntraide est activé

Des personnes malades ou isolées sont dans l’impossibilité de faire des courses ou d'aller chercher des médicaments : l'opération ShareEntraide, pilotée par l'association Prévention MAIF, met en relation ceux qui ont besoin d’aide et ceux qui peuvent répondre à cette demande.

Des mesures exceptionnelles

Dans cette situation exceptionnelle, une attention particulière est portée à nos sociétaires soignants et personnels mobilisés, qui bénéficient sans surcoût des options « assistance 0 km » et « véhicule de remplacement ». Les véhicules mis à disposition de la Fédération nationale de protection civile sont par ailleurs assurés gratuitement jusqu’à la fin du confinement. D’une façon générale, les sociétaires habitués aux transports en commun mais désormais enjoints d’utiliser leur véhicule pour se rendre au travail bénéficient de la garantie « usage professionnel ». Et enfin, face à la pénurie, tous les masques que la MAIF avait conservés  depuis l’épidémie de grippe H1N1, en 2009, sont donnés aux hôpitaux. Les flacons de gel hydroalcoolique achetés pour la pandémie de coronavirus sont quant à eux donnés aux pompiers.

Pour prendre en compte la situation des sociétaires en difficulté, la MAIF a également décidé de reporter les mises en demeure ou activé, au cas par cas, le report d’échéances pour ceux qui ont opté pour le paiement fractionné. Les détenteurs d’un contrat d’assurance professionnelle qui sont dans l’obligation de suspendre leur activité peuvent résilier leur contrat sans préavis et sans nécessité de produire des justificatifs. En cette période de confinement, il fallait aussi penser à ceux qui, ayant acheté un véhicule, n’avaient toujours pas vendu leur ancienne voiture. Celle-ci demeure assurée, au moyen d’une extension de la garantie essai-vente.

 

 

Pour vos opérations d’assurance

Comment contacter la MAIF ? Sur quelles plages horaires ? Qu’en est-il des garanties d’assistance ?

Nombreux sont aussi les Français en télétravail.  Pour eux, le matériel confié par l’employeur pour télétravailler est couvert si le confinement se fait ailleurs qu’au domicile couvert par l’assurance.

En tant qu’acteur économique, la MAIF met tout en œuvre pour anticiper et accélérer le paiement des sommes dues à ses prestataires et fournisseurs. Nous avons également pris le parti de continuer de les alimenter en missions, ce qui leur permet une mise en perspective d’activité future quand nous sortirons de la crise.
Par ailleurs, la MAIF vous rappelle que son service d’assistance scolaire personnalisée est ouvert à tous (sociétaires MAIF ou non) depuis l’épidémie de grippe H1N1 de 2009.

Activités au jardin, bricolage : prudence !

Que vous jardiniez ou bricoliez, ce n’est pas le moment d’avoir un accident qui vous conduirait à l’hôpital ! Plus que jamais, redoublez de prudence. Pensez à ranger les détergents et produits toxiques à l’abri des enfants, et gare aux sols glissants !

Hyper réactivité !

L’assurance, comme les établissements de santé ou les commerces alimentaires, fait partie des secteurs prioritaires autorisés à travailler en cette pandémie. « Dans ce contexte gravissime, j’ai vraiment apprécié l’hyper réactivité de notre entreprise pour nous permettre d’être en télétravail ! ». Ce petit mot, posté le 17 mars sur le réseau social interne de la MAIF, résume l’état d’esprit qui nous anime depuis l’obligation de confinement décidée par le gouvernement. Il faut notamment, d’arrache-pied, assembler et formater les ordinateurs portables qui permettent à ceux qui le peuvent de travailler à distance. Un grand bravo à tous nos collègues de la direction informatique, grâce à qui nous pouvons garder le contact avec vous, malgré la fermeture de toutes nos entités de travail ! Seuls les salariés assurant une fonction essentielle au maintien de l’activité continuent d’exercer sur site.
Vendredi 13 mars au matin, un mail de la direction générale était adressé à l’ensemble de nos sociétaires pour les prévenir d’un possible ralentissement de nos services. En effet, contrairement à certains assureurs et banquiers, nous avons pris la décision de fermer toutes les délégations et plateaux téléphoniques. Nos conseillers sont totalement mobilisés pour assurer la continuité de service. Quand ils vous répondent, désormais, c’est depuis leur domicile. Dans ce contexte, chacun s’efforce de maintenir la qualité de service à son maximum. Les sociétaires nous en sont reconnaissants. « Je tenais à mettre en avant la qualité d’écoute, le professionnalisme ainsi que la bienveillance dont l’opératrice a fait preuve » écrit Claude, victime d’un accident de voiture.

Appel aux aidants numériques

Plus que jamais, il est nécessaire d'aider nos concitoyens mal à l'aise face à l'ordinateur et en difficulté pour accomplir leurs démarches. Le secrétariat d'État au Numérique mobilise les aidants numériques pour participer à un service d'aide à distance adapté au contexte de pandémie.

Agissons ensemble

#ChaqueActeCompte

Prochain article :

Maintenir une continuité éducative : la MAIF s’engage auprès de vous

Société solidaire 23 mars 2020

Lire cet article