L’épargne solidaire : une manne pour les entrepreneurs engagés

Société solidaire 14 octobre 2019

L'entreprise Moulinot, en région parisienne, récupère les détritus de cuisine des restaurants pour produire compost et biogaz. (3 ')

Tout aussi rentable que l’épargne classique, l’épargne solidaire de la MAIF réserve une part aux rêves et à la philanthropie. Grâce à elle, des entrepreneurs engagés peuvent mener à bien leurs projets. À quelques jours de la Semaine de la finance solidaire, le message méritait d’être rappelé !

"Tout est faisable ici, pour peu que l'on ait la motivation"

L'atelier partagé  Share-Wood, à Marseille : 1 500 mètres carrés dédiés au travail du bois, sous toutes se formes.
L'atelier partagé Share-Wood, à Marseille : 1 500 mètres carrés dédiés au travail du bois, sous toutes se formes. Share-Wood

«  À la base, je suis ingénieur télécom, passionné par la menuiserie. Mais c’est un hobby ruineux, le matériel coûte très cher. L’idée d’un lieu mutualisé est née. Et à force d’en parler, elle s’est concrétisée ». Deux ans plus tard, Romain Abbühl n’est pas peu fier de faire visiter l’installation. L’association Share-Wood, qu’il a cofondée à Marseille, propose 1 500 m2 entièrement dédiés au travail du bois, sous toutes ses formes. Un atelier partagé, magnifiquement équipé, où chacun peut réveiller le menuisier qui sommeille en lui. « Escalier, bar, table, berceau, vélo, commode, planche de surf… Tout est faisable ici, pour peu que l’on ait la motivation » explique le jeune entrepreneur. Contre abonnement, le particulier accède aux machines, autant qu’il le souhaite. Sans prérequis technique : chacun vient tel qu’il est, l’accompagnement pédagogique est inclus.

France Active, la « banque » des entrepreneurs engagés

Des histoires comme celle de Romain, France Active peut en raconter des milliers. 7400 exactement : c’est le nombre d’entreprises et d’associations à qui elle a apporté son soutien technique et financier l’an dernier grâce à votre épargne solidaire.. Cet organisme prêteur occupe une place à part dans le paysage. Ses ambitions : cultiver le lien social, redynamiser les centre-bourgs, insérer les populations exclues, agir pour la transition énergétique et l’environnement… En souscrivant l’assurance vie MAIF, vous en devenez contributeur !

Avec France Active, un rêve devenu réalité

Tiers-lieu ouvert à tous, créateur d’emplois et de mixité sociale, engagé dans l’économie circulaire… Le projet Share-Wood cochait toutes les cases pour prétendre au soutien de financeurs solidaires. La région PACA, l’Ademe et la Fondation de France sont les premiers à croire au projet, à qui ils attribuent des subventions. Armée de ces premiers dons et hébergée au sein de l’incubateur Intermade, l’association s’est mise en quête d’un prêt bancaire. À ce stade, l’intervention de France Active a été déterminante. Romain en témoigne : « Ils nous ont apporté des conseils, un premier prêt d’argent et une caution solidaire. Grâce à eux, les portes des banques traditionnelles nous étaient ouvertes. Du très bon boulot ! ».

Devenir épargnant solidaire, c’est facile avec la MAIF

L’assurance vie responsable et solidaire de la MAIF est adaptée à tous vos projets : préparer votre retraite, financer les études de vos enfants, anticiper votre succession… En y souscrivant, vous devenez épargnant solidaire, complice de la transformation positive de notre société. Vous pouvez aussi, dès votre plus jeune âge, opter pour un livret d’épargne de partage : dans ce cas, une part de vos intérêts est reversée à des associations.

Fonds 90/10 : une touche solidaire qui change tout

90 % pour les entreprises cotées, 10 % pour l’entrepreunariat à fort impact social… L’essor de la finance solidaire doit beaucoup aux fonds 90/10, inventés en 1994 par France Active et la Caisse des Dépôts et Consignations. Ainsi, le fonds solidaire Insertion Emplois Dynamique, utilisé par la MAIF, est investi à 90 % sur des entreprises qui créent de l’emploi en France et à 10 % sur France Active Investissement. «  Ce mécanisme de solidarité est indolore pour l’épargnant. La partie fléchée vers France Active Investissement n’a pas vocation à faire des bénéfices mais sa gestion lui permet d’assurer des résultats bénéficiaires depuis une quinzaine d’années » précise Xavier Rouault, responsable de l’épargne solidaire à France Active.

À savoir : l’assurance vie MAIF reste solidaire même dans le cas où l’épargnant choisit de tout placer sur le compartiment en euros. En effet, la MAIF reverse chaque année 1 % de l’encours total du contrat sur le fonds MAIF Impact Solidaire, labellisé par Finansol, qui finance à 100 % l’économie sociale et solidaire en France. Fin 2018, cela représentait une somme de 20 millions d‘euros.

Avec le soutien de la MAIF, une carte interactive a été mise en ligne, où l’on peut suivre les investissements de France Active dans toutes les régions.

La performance d’un placement ne se limite pas à son rendement financier.

« L’assurance vie MAIF a un rendement tout à fait dans la moyenne du marché. C’est un point capital à souligner. On n’épargne pas pour le plaisir mais pour préparer l’avenir ! » souligne Christophe Bruguier, responsable du pôle gestion patrimoniale de la MAIF. « Par nos choix de solidarité, nous indiquons cependant que pour nous, la performance d’un placement ne se limite pas à son rendement financier. Les entrepreneurs engagés apportent énormément de qualité à nos sociétés, il est important de les soutenir. Les sociétaires de la MAIF sont sensibles à cet engagement. Ils nous reprochent même de ne pas assez communiquer sur ce thème. »

AgriTerra, producteur de fruits sous abris photovoltaïques : un modèle de ferme 2 en 1 soutenu par la MAIF à travers sa filiale MAIF Transition.

Agissons ensemble

#ChaqueActeCompte

Prochain article :

EuroVolley : les jeunes reporters de l’UNSS y étaient

Société solidaire 2 octobre 2019

Lire cet article